Citation de Auguste COMTE

Citation de Auguste COMTE

Savoir pour prévoir, afin de pouvoir.
Citation de Auguste Comte.

Auguste Comte, né Isidore Marie Auguste François Xavier Comte le 19 janvier 1798 (30 nivôse an VI) à Montpellier (Hérault) et mort le 5 septembre 1857 à Paris, est un philosophe et sociologue français, fondateur du positivisme.

Entré à l’École polytechnique dans la promotion 18141, il en est exclu avec toute sa promotion à la Restauration à cause de ses idées politiques2. Son intérêt profond pour l’enseignement constitue le fil rouge de sa carrière. Il est tour à tour professeur particulier de mathématiques, répétiteur et examinateur à l’École polytechnique, et précepteur dans un établissement préparatoire aux concours scientifiques. Ses talents de pédagogue s’exercent également pendant plus de vingt-cinq ans dans les cours publics d’astronomie, puis d’histoire, qu’il destine à un public ouvrier.

Il développe pendant toute sa vie un système philosophique, le positivisme, qui part d’une théorie de la connaissance reposant sur la loi des trois états pour proposer une classification des sciences. Cette classification consacre l’avènement de la physique sociale, appelée sociologie à partir de 1839. Cette dernière aboutit elle-même à une politique et à une morale3. Entre 1845 et 1849, le positivisme prend un tournant religieux, qui se concrétise dans la fondation de la religion de l’Humanité, l’Humanité4 étant entendue par Comte comme « l’ensemble des êtres passés, futurs et présents qui concourent librement à perfectionner l’ordre universel »5.

L’influence d’Auguste Comte sur l’épistémologie et la sociologie françaises est considérable. Le mouvement positiviste a connu un développement international important par l’intermédiaire de nombreux disciples étrangers : Brésil, Angleterre, Allemagne, Pays-Bas, Hongrie, Italie, Argentine, Mexique, Uruguay, Turquie.

Le dernier domicile parisien qu’il a occupé à partir de 1841 au 10, rue Monsieur-le-Prince (6e arrondissement) est aujourd’hui un appartement-musée ouvert aux visiteurs. Ses archives personnelles y sont conservées, ainsi que celles d’un grand nombre de sociétés positivistes et de disciples français comme étrangers6.

Source Wikipedia.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s